Les notes économiques du LEAD et du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe

Édito

Dans le domaine de l’analyse de la conjoncture économique, la sortie d’un bulletin nouveau suscite en général des réactions différentes de la part de ceux qui le découvrent. Peut-on, disent certains, espérer parvenir à une connaissance des réalités économiques, indépendante de la philosophie de son auteur ?

Télécharger l'article en : Enregistrer au format PDF
 

L’histoire ne nous apprend-elle pas, que l’analyse économique est un peu viciée au sens où, à différentes époques, les « spécial pleaders » n’ont point toujours prêté un jugement objectif sur les faits étudiés mais ont plutôt défendu leurs intérêts particuliers en se mettant au service des systèmes (politiques) dont ils sont partisans ?

D’autres, convaincus de la complexité de ce domaine espèrent que plus les analyses sont nombreuses et variées, plus leur tamisage permettra d’aboutir à une connaissance plus objective des faits économiques.

C’est en ayant constamment à l’esprit ces réflexions courantes que nous nous sommes efforcés de présenter un bulletin de conjoncture aussi complet que possible.

De ce fait, en apportant des éléments nouveaux pour analyser un domaine qui par définition connaît constamment des changements, ce bulletin sera très différent des autres et pourra constituer une référence pour tous ceux qui s’intéressent à l’analyse conjoncturelle.

Sa conception résulte de notre désir d’apporter un instrument de réflexion qui soit adapté à l’esprit et au niveau de tous les acteurs de la vie économique.

Notre souci d’objectivité et d’efficacité exige que des règles scientifiques protègent notre analyse de toute influence idéologique. Le meilleur moyen pour atteindre cet objectif n’était-il pas de rapprocher universitaires et professionnels qui, conjointement, pourront retirer le costume philosophique que revêt souvent l’analyse économique ?

C’est pourquoi le LEAD et le CA ont décidé de conjuguer leurs efforts pour tenter d’examiner la conjoncture économique en Guadeloupe par le biais d’argumentations dont le noyau est libre de tout élément philosophique. Cette volonté s’est cristallisée autour de deux idées-forces.

- situer l’évolution économique de la Guadeloupe par rapport à l’évolution dans le monde. Pour maintenir un équilibre nécessaire, nous pensons qu’il est pertinent d’accorder un intérêt à l’Europe et aussi à la Caraïbe. On pourra ainsi glaner dans ces évolutions des enseignements utiles en nous instruisant à la fois des avantages et des inconvénients de ces régions.
- stimuler la réflexion des décideurs économiques dans la mesure où, suite aux études visant à analyser l’évolution des différents secteurs en Guadeloupe, nous accorderons une place au débat.

Il est cependant difficile de préjuger le sort qui sera réservé à ce bulletin. Notre espoir est qu’il serve de stimulant pour ceux qui s’intéressent à l’analyse conjoncturelle.

Jean Gabriel Montauban

Louis Pilard

Retour en haut de page